SORTIES DU WEEK-END

Idées de sorties ce week-end dans les alentours !

Furchhausen

Hit lauft alles ve’kehrt théâtre dialectal. Du vendredi 1erau samedi 2 à 20h15, foyer communal, route de Schwenheim, 8 €, gratuit pour les moins de 14 ans, tél. 07.77.03.80.32.

Monswiller

Salon Habitat déco 83 exposants et ateliers de décoration. Le vendredi 1erde 14h à 19h et du samedi 2 au dimanche 3 de 10h à 19h, complexe du Zornhoff, tél. 06.14.18.31.22.

Saverne

Théâtre alsacien : Ich ben a beesi Frau - Je suis une méchante femme surtitré en français. Le vendredi 1er à 20h30, Espace Rohan, place du Général-de-Gaulle, 16 €, 14 € pour les demandeurs d’emploi et les seniors et 11 € pour les - de 18 ans, tél. 03.88.01.80.40.

Saverne 1918, le grand tournant visite guidée de l’exposition de la période allemande à la libération de la Première Guerre mondiale. Le samedi 2 à 15h, au château des Rohan, place du Général-de-Gaulle, gratuit, tél. 03.88.71.63.95.

Loto-bingo de l’AAPEI Animé par James Bund. Le dimanche 3 à 14h, cosec des Dragons, route de Paris, tél. 06.87.17.18.34.

Wilwisheim

Wenn de Pfarrer üssem Hiesel isch par D’Welser Buhne’Hupser. Du vendredi 1er au samedi 2 à 20h15, salle polyvalente, 9 €, 3 € pour les - de 18 ans, tél. 06.88.57.37.58.

Saessolsheim

Hit Owe flieje mer in Ferie comédie de Hélène Quirin. Le dimanche 3 à 15h, espace communal, 8 €, tél. 06.31.90.14.94.

Dernière représentation - sans repas de midi.

Posté par Christiane le 31-01-2019 10:21:10
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Un pot-au-feu avant les trois coups à Saessolsheim

C’est devenu une tradition théâtrale au fil des années de représentation à Saessolsheim : les membres de l’USS servent le pot-au-feu à midi les dimanches de spectacle.

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-30.jpg
L’équipe d’organisation de l’USS.

Cette année, les petits plats ont été mis dans les grands et, à l’heure de l’apéro, les amateurs tant du pot-au-feu que du théâtre alsacien ont afflué dimanche dernier dans la salle de l’espace communal. Le fumet de la soupe aux quenelles avec du pain grillé a tôt fait d’attiser l’appétit.

Puis, le repas terminé, les premières tables sont desservies pour permettre aux organisateurs de mettre en place les chaises pour le spectacle… Car Jean-Marie Wolff, adaptateur et metteur en scène de la pièce « Hit Owe flieje M’r in Ferie » de Hélène Quirin, annonce le début du spectacle.

D’entrée de jeu le public chavire dans le rire et les applaudissements nourris, suscités par des dialogues et des situations désopilantes.

Ce dimanche 3 février, à 15 h, la dernière ne proposera pas de repas de midi, mais il reste encore quelques places pour apprécier la prestation de la troupe de l’USS (réservation au ✆ 06 31 90 14 94).

Posté par Eric le 30-01-2019 11:07:54
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
INFOS EN BREF

Le ramoneur sera de passage :

à SAESSOLSHEIM

Du 05 février 2019
Au 08 février 2019


Nouveau service proposé. Dorénavant, si vous souhaitez être averti du passage du ramoneur dans votre commune, par SMS ou par mail, merci de bien vouloir vous inscrire sur le site internet suivant :
www.ramonage-fischer.fr

Un grand nombre de personnes prennent rendez-vous lors des tournées ; aussi, si vous souhaitez que nous intervenions, nous vous conseillons de prendre rendez-vous dès le début de la tournée.

Avec nos remerciements.

Posté par Eric le 28-01-2019 18:11:15
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Théâtre alsacien de l'USS

Une première réussie à Saessolsheim !

Ils étaient nombreux, l’autre samedi soir, à l’espace communal à Saessolsheim où se déroulait la première représentation de la saison proposée par la troupe du théâtre alsacien de l’USS.


http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-26a.jpg http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-26b.jpg

En dévoilant le fruit de plusieurs mois de travail acharné, la troupe locale a naturellement occupé la scène de l’espace communal de Saessolsheim avec cette pièce de Hélène Quirin intitulée « Hit Owe fleije m’r in Ferie ».

En rentrant dans la vie somme toute paisible du couple d’Agnès (Stéphanie Heim) et Pierre (Steve Heim), la soirée a été source de délectation pour le public dès le rideau levé. Des sourires et rires aux lèvres tout au long de la pièce, une émotion et une joie palpables et de beaux applaudissements à la fin.

Au fil de scènes, le public a découvert les amis du couple Clémence (Mathilde Heim) et François (Sébastien Storck), Charlotte (Carole Dossmann) et son frère Victor (Martin Kauff) qui remplacent Mme Silber (Stéphanie Kraehn) patronne de la pension Silber dans les Vosges. Se sont suivis la bavarde Mme Froehlich (Cécile Caspar), un Voleur (Guy Lerch) et un gendarme (Fabrice Goetz). Pour cette première, les comédiens de la troupe ont interprété avec brio et passion leurs rôles respectifs. Le public, ravi, a répondu présent pour cette première, ce qui demeure de bon augure pour les prochaines représentations qui auront lieu le samedi 26 janvier à 20 h 15, le dimanche 27 janvier avec pot-au-feu à midi spectacle 15 h et le dimanche 3 février sans repas à 15 h.

Place ce week-end à un second week-end théâtral à Saessolsheim avec, cerise sur le gâteau, la venue du Singender Wirt Stefan Dietl, généreux donateur du gros lot annuel. Pour toute question on réservation : ✆ 06 31 90 14 94 et 03 88 71 90 35.

Posté par Eric le 27-01-2019 13:09:18
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Guide des Manifestations

L'office du tourisme vient de publier le guide des manifestations pour le mois de février 2019.

https://fr.calameo.com/read/004923691da61080c0ae5

Posté par Eric le 27-01-2019 13:03:35
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Les hôtes de la municipalité de Saessolsheim

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-22.jpg
Une belle journée de partage en toute convivialité.

Invités par la municipalité, les aînés de Saessolsheim se sont retrouvés à l’espace communal Les Perdrix le samedi 12 janvier pour leur traditionnelle fête.

Les conseillers municipaux, leurs conjoints ainsi que les membres du conseil local des jeunes se sont fait un point d’honneur à préparer activement cet événement, dès la veille, par le dressage des tables et à assurer, le jour même, le service pour les 80 convives présents, dans la convivialité et la joie de vivre. A l’heure de l’apéritif, le maire Dominique M uller a accueilli les convives, Michèle Eschlimann, maire de Wasselonne et vice-présidente du conseil départemental, Thierry Carbiener, président du conseil d’administration du Sdis 67 et conseiller départemental, les représentants des associations locales.

Dans un moment de recueillement, le public présent a été convié à une pensée pour les personnes décédées ou, qui pour des raisons, liées à l’âge ou à la santé, n’ont pas pu assister à cette fête. Les discours ont ensuite rapidement laissé place aux bruits de couverts et aux échanges entre convives autour du repas. Avant la dégustation du dessert, les convives ont pu découvrir, à l’aide d’une projection commentée, le projet d’exposition photos de septembre 2019, du tout nouveau groupe « Histoire » qui s’est créé à Saessolsheim à l’initiative de Joseph Leibrich avec quelques passionnés d’histoire villageoise.

C’était une journée très chaleureuse comportant bon nombre d’échanges et les convives ont pu apprécier ce moment d’amitié jusque tard dans l’après-midi en profitant, pour certains, de l’animation musicale assurée par Gérard Remy et son accordéon pour esquisser quelques pas sur la piste de danse. Tous espèrent se retrouver dans un an pour un nouvel après-midi de partage et de bonne humeur.

Posté par Eric le 24-01-2019 00:19:43
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Les vacances approchent !

Et surtout, notez d'ores et déjà dans vos agendas, le carnaval à Saessolsheim = une sacré occasion de se déguiser et de s'amuser ! Ce sera le 2 mars dans les rues du village.

https://reseau-animation-jeunes.fr/lhiv … jZ88HhiixY

Posté par Eric le 24-01-2019 00:16:52
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Projet humanitaire

Une comédienne de Saessolsheim se mobilise pour un orphelinat au Congo.

Férue de théâtre, Carole Dossmann met son talent de comédienne tantôt au service de la section de Saessolsheim qui l’a révélée au grand public, tantôt en tant qu’animatrice en périscolaire à l’Îlot du Moulin de Saverne. Depuis peu, la jeune femme s’est lancé un défi : aider des orphelins congolais.


http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-18a.jpg http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-18b.jpg
Carole, tout sourire, prête pour monter sur scène pour inciter à la solidarité. L'équipe du théâtre alsacien de l'US Saessolsheim a adopté le projet de Carole et versera un euro par entrée à son nouveau spectacle en soutien à son financement.

« Depuis quelques années , je souhaite faire un voyage humanitaire pour élargir mon horizon. Je voudrais découvrir d’autres coutumes, d’autres règles, et vivre avec des personnes différentes. » C’est ainsi que Carole Dossmann a décidé d’aider un orphelinat de Brazzaville, au Congo, en participant à des travaux de réfection, mais aussi en proposant des animations aux orphelins. Des enfants à qui elle apportera également vêtements et jouets.

« Cette mission humanitaire est en lien direct avec mon expérience auprès des jeunes, explique l’animatrice de l’Îlot du Moulin à Saverne. Je pense pouvoir emmener quelques outils au groupe pour qu’ils puissent en profiter, s’amuser et échanger avec nous. Mais je voudrais surtout découvrir une autre façon d’être utile dans ce monde pour ensuite pouvoir le communiquer avec les personnes qui m’entourent. Et leur donner à elles aussi l’envie de partager ! »

Afin de promouvoir ce projet, Carole peut compter sur le soutien de ses amis comédiens. Par exemple, lors des représentations du théâtre alsacien de l’US Saessolsheim, elle installera un stand afin d’expliquer au public sa démarche et pour récolter des dons.

De plus, la troupe reversera 1 € par entrée au spectacle Hit Owe flieje m’r in d’Ferie ! , une pièce en trois actes, qui sera présentée les samedis 19 et 26 janvier à 20 h 15 ; les dimanches 20 et 27 janvier à 15 h (avec possibilité de repas de midi sur réservations) et le dimanche 3 février à 15 h (sans repas).

Renseignements au  ✆ 06 31 90 14 94 ou 03 88 71 90 35.

Posté par Eric le 19-01-2019 12:13:47
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Lettre aux Français

https://d2r4pw5uddxm3r.cloudfront.net/content/uploads/imported/uploads/2012/12/visual_identity_0.jpg

Chères Françaises, chers Français, mes chers compatriotes,
Dans une période d’interrogations et d’incertitudes comme celle que nous traversons, nous devons nous rappeler qui nous sommes.

La France n’est pas un pays comme les autres.

Le sens des injustices y est plus vif qu’ailleurs. L’exigence d’entraide et de solidarité plus forte.

Chez nous, ceux qui travaillent financent les pensions des retraités. Chez nous, un grand nombre de citoyens paie un impôt sur le revenu, parfois lourd, qui réduit les inégalités. Chez nous, l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Les difficultés de la vie, comme le chômage, peuvent être surmontées, grâce à l’effort partagé par tous.

C’est pourquoi la France est, de toutes les nations, une des plus fraternelles et des plus égalitaires.

C’est aussi une des plus libres, puisque chacun est protégé dans ses droits et dans sa liberté d’opinion, de conscience, de croyance ou de philosophie.

Et chaque citoyen a le droit de choisir celles et ceux qui porteront sa voix dans la conduite du pays, dans l’élaboration des lois, dans les grandes décisions à prendre.

Chacun partage le destin des autres et chacun est appelé à décider du destin de tous : c’est tout cela, la Nation française.

Comment ne pas éprouver la fierté d’être Français ?

Je sais, bien sûr, que certains d’entre nous sont aujourd’hui insatisfaits ou en colère. Parce que les impôts sont pour eux trop élevés, les services publics trop éloignés, parce que les salaires sont trop faibles pour que certains puissent vivre dignement du fruit de leur travail, parce que notre pays n’offre pas les mêmes chances de réussir selon le lieu ou la famille d’où l’on vient. Tous voudraient un pays plus prospère et une société plus juste.

Cette ambition, je la partage. La société que nous voulons est une société dans laquelle pour réussir on ne devrait pas avoir besoin de relations ou de fortune, mais d’effort et de travail.

En France, mais aussi en Europe et dans le monde, non seulement une grande inquiétude, mais aussi un grand trouble ont gagné les esprits. Il nous faut y répondre par des idées claires.

Mais il y a pour cela une condition : n’accepter aucune forme de violence. Je n’accepte pas la pression et l’insulte, par exemple sur les élus du peuple, je n’accepte pas la mise en accusation générale, par exemple des médias, des journalistes, des institutions et des fonctionnaires. Si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait !

Afin que les espérances dominent les peurs, il est nécessaire et légitime que nous nous reposions ensemble les grandes questions de notre avenir.

C’est pourquoi j’ai proposé et je lance aujourd’hui un grand débat national qui se déroulera jusqu’au 15 mars prochain.
Depuis quelques semaines, des maires ont ouvert leurs mairies pour que vous puissiez y exprimer vos attentes. J’ai eu de premiers retours que j’ai pu prendre en compte. Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées. Dans l’Hexagone, outre-mer et auprès des Français résidant à l’étranger. Dans les villages, les bourgs, les quartiers, à l’initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens… Dans les assemblées parlementaires comme régionales ou départementales.

Les maires auront un rôle essentiel car ils sont vos élus et donc l’intermédiaire légitime de l’expression des citoyens.

Pour moi, il n’y a pas de questions interdites. Nous ne serons pas d’accord sur tout, c’est normal, c’est la démocratie. Mais au moins montrerons-nous que nous sommes un peuple qui n’a pas peur de parler, d’échanger, de débattre.

Et peut-être découvrirons-nous que nous pouvons tomber d’accord, majoritairement, au-delà de nos préférences, plus souvent qu’on ne le croit.

Je n’ai pas oublié que j’ai été élu sur un projet, sur de grandes orientations auxquelles je demeure fidèle. Je pense toujours qu’il faut rendre à la France sa prospérité pour qu’elle puisse être généreuse, car l’un va avec l’autre. Je pense toujours que la lutte contre le chômage doit être notre grande priorité, et que l’emploi se crée avant tout dans les entreprises, qu’il faut donc leur donner les moyens de se développer. Je pense toujours que nous devons rebâtir une souveraineté industrielle, numérique et agricole et pour cela investir dans les savoirs et la recherche. Je pense toujours qu’il faut rebâtir une école de la confiance, un système social rénové pour mieux protéger les Français et réduire les inégalités à la racine. Je pense toujours que l’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique nous obligent à repenser notre modèle de développement. Nous devons inventer un projet productif, social, éducatif, environnemental et européen nouveau, plus juste et plus efficace. Sur ces grandes orientations, ma détermination n’a pas changé.

Mais je pense aussi que de ce débat peut sortir une clarification de notre projet national et européen, de nouvelles manières d’envisager l’avenir, de nouvelles idées.

À ce débat, je souhaite que le plus grand nombre de Français, le plus grand nombre d’entre nous, puisse participer.

Ce débat devra répondre à des questions essentielles qui ont émergé ces dernières semaines. C’est pourquoi, avec le Gouvernement, nous avons retenu quatre grands thèmes qui couvrent beaucoup des grands enjeux de la Nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’État et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté. Sur chacun de ces thèmes, des propositions, des questions sont d’ores et déjà exprimées. Je souhaite en formuler quelques-unes qui n’épuisent pas le débat mais me semblent au cœur de nos interrogations.



Le premier sujet porte sur nos impôts, nos dépenses et l’action publique.
L’impôt est au cœur de notre solidarité nationale. C’est lui qui finance nos services publics. Il vient rémunérer les professeurs, pompiers, policiers, militaires, magistrats, infirmières et tous les fonctionnaires qui œuvrent à votre service. Il permet de verser aux plus fragiles des prestations sociales mais aussi de financer certains grands projets d’avenir, notre recherche, notre culture, ou d’entretenir nos infrastructures. C’est aussi l’impôt qui permet de régler les intérêts de la dette très importante que notre pays a contractée au fil du temps.

Mais l’impôt, lorsqu’il est trop élevé, prive notre économie des ressources qui pourraient utilement s’investir dans les entreprises, créant ainsi de l’emploi et de la croissance. Et il prive les travailleurs du fruit de leurs efforts. Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises pour corriger cela afin d’encourager l’investissement et faire que le travail paie davantage. Elles viennent d’être votées et commencent à peine à livrer leurs effets. Le Parlement les évaluera de manière transparente et avec le recul indispensable. Nous devons en revanche nous interroger pour aller plus loin.

Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?

Nous ne pouvons, quoi qu’il en soit, poursuivre les baisses d’impôt sans baisser le niveau global de notre dépense publique.

Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ?

Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ? À l’inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?


Notre modèle social est aussi mis en cause. Certains le jugent insuffisant, d’autres trop cher en raison des cotisations qu’ils paient. L’efficacité de la formation comme des services de l’emploi est souvent critiquée. Le Gouvernement a commencé à y répondre, après de larges concertations, à travers une stratégie pour améliorer notre santé, pour lutter contre la pauvreté et contre le chômage.

Comment mieux organiser notre pacte social ? Quels objectifs définir en priorité ?



Le deuxième sujet sur lequel nous devons prendre des décisions, c’est l’organisation de l’État et des collectivités publiques.
Les services publics ont un coût, mais ils sont vitaux : école, police, armée, hôpitaux, tribunaux sont indispensables à notre cohésion sociale.

Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ? Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ? À quels niveaux et pour quels services ?

Comment voudriez-vous que l’État soit organisé et comment peut-il améliorer son action ? Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment ?

Comment l’État et les collectivités locales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?




La transition écologique est le troisième thème, essentiel à notre avenir.
Je me suis engagé sur des objectifs de préservation de la biodiversité et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air. Aujourd’hui personne ne conteste l’impérieuse nécessité d’agir vite. Plus nous tardons à nous remettre en cause, plus ces transformations seront douloureuses.

Faire la transition écologique permet de réduire les dépenses en carburant, en chauffage, en gestion des déchets et en transports. Mais pour réussir cette transition, il faut investir massivement et accompagner nos concitoyens les plus modestes.

Une solidarité nationale est nécessaire pour que tous les Français puissent y parvenir.

Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?

Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?

Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?


La question de la biodiversité se pose aussi à nous tous.

Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos agriculteurs et nos industriels ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?



Enfin, il est évident que la période que notre pays traverse montre qu’il nous faut redonner plus de force à la démocratie et la citoyenneté.
Être citoyen, c’est contribuer à décider de l’avenir du pays par l’élection de représentants à l’échelon local, national ou européen. Ce système de représentation est le socle de notre République, mais il doit être amélioré car beaucoup ne se sentent pas représentés à l’issue des élections.

Faut-il reconnaître le vote blanc ? Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ?

Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus ?

Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Économique, Social et Environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ? Faut-il les transformer et comment ?


En outre, une grande démocratie comme la France doit être en mesure d’écouter plus souvent la voix de ses citoyens.

Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ?

Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?

Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative ?


La citoyenneté, c’est aussi le fait de vivre ensemble.

Notre pays a toujours su accueillir ceux qui ont fui les guerres, les persécutions et ont cherché refuge sur notre sol : c’est le droit d’asile, qui ne saurait être remis en cause. Notre communauté nationale s’est aussi toujours ouverte à ceux qui, nés ailleurs, ont fait le choix de la France, à la recherche d’un avenir meilleur : c’est comme cela qu’elle s’est aussi construite. Or, cette tradition est aujourd’hui bousculée par des tensions et des doutes liés à l’immigration et aux défaillances de notre système d’intégration.

Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ? En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

La question de la laïcité est toujours en France sujet d’importants débats. La laïcité est la valeur primordiale pour que puissent vivre ensemble, en bonne intelligence et harmonie, des convictions différentes, religieuses ou philosophiques. Elle est synonyme de liberté parce qu’elle permet à chacun de vivre selon ses choix.

Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’État et les religions de notre pays ? Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Dans les semaines qui viennent, je vous invite à débattre pour répondre à ces questions déterminantes pour l’avenir de notre Nation. Je souhaite aussi que vous puissiez, au-delà de ces sujets que je vous propose, évoquer n’importe quel sujet concret dont vous auriez l’impression qu’il pourrait améliorer votre existence au quotidien.

Ce débat est une initiative inédite dont j’ai la ferme volonté de tirer toutes les conclusions. Ce n’est ni une élection, ni un référendum. C’est votre expression personnelle, correspondant à votre histoire, à vos opinions, à vos priorités, qui est ici attendue, sans distinction d’âge ni de condition sociale. C’est, je crois, un grand pas en avant pour notre République que de consulter ainsi ses citoyens. Pour garantir votre liberté de parole, je veux que cette consultation soit organisée en toute indépendance, et soit encadrée par toutes les garanties de loyauté et de transparence.

C’est ainsi que j’entends transformer avec vous les colères en solutions.

Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. Je vous en rendrai compte directement dans le mois qui suivra la fin du débat.

Chères Françaises, chers Français, mes chers compatriotes, je souhaite que le plus grand nombre d’entre vous puisse participer à ce grand débat afin de faire œuvre utile pour l’avenir de notre pays.

En confiance,

Emmanuel MACRON

Posté par Eric le 16-01-2019 05:47:30
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Studio de Clara

Le Studio de Clara organise samedi 2 février 2019 une journée bijoux Victoria au salon de coiffure de 9h à 15h.

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-15.jpg

Vous pourrez venir essayer et passer vos commandes, Alicia conseillère de la marque sera là pour vous guider et vous conseiller !

Pensez à la St Valentin 💌
Vous pourrez encore profiter des soldes à ce moment là !

Le catalogue est disponible au salon ou sur internet 😁

https://www.facebook.com/studiodeclara/

Posté par Eric le 15-01-2019 17:28:25
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Une équipe au top !

Du plus jeune au plus ancien la team "Papillons" a assuré le service et la bonne ambiance lors de la fête des aînés. Grand merci à eux d'avoir respecté le "dress code" de cette année !

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-14b.jpg http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-14c.jpg

Posté par Eric le 14-01-2019 18:02:32
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Déchets Verts Dettwiller

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-14d.jpg

Posté par Eric le 14-01-2019 18:01:24
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Les seniors à l'honneur !

Les aînés de Saessolsheim étaient invités samedi, par la municipalité, à la traditionnelle rencontre annuelle.

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-14a.jpg

Après les fêtes de Noël en famille ces retrouvailles sont toujours attendues et appréciées par la soixantaine de convives du jour.

A l’heure de l’apéritif, M. Dominique MULLER, Maire, entouré des adjoints, des conseillers municipaux et de leurs conjoints ainsi que des membres du conseil local des jeunes, a accueilli chaleureusement les convives, Mme Michèle ESCHLIMANN, Maire de Wasselonne et Vice-Présidente du Conseil départemental, M. Thierry CARBIENER, Président du conseil d’administration du SDIS 67 et Conseiller départemental du Bas-Rhin, les représentants des associations locales, culturelles et cultuelles en leur présentant respectivement leurs vœux pour 2019, avec une pensée affectueuse pour les personnes décédées ou, qui pour des raisons, liées à l’âge ou à la santé, n’ont pas pu assister à cette fête.

C’était une journée très chaleureuse comportant bon nombre d’échanges et les convives ont pu profiter pleinement de ce moment d’amitié jusque tard dans l'a.midi en profitant, pour certains, de l'animation musicale pour esquisser quelques pas sur la piste de danse.

Posté par Eric le 14-01-2019 18:00:27
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
« Hit Owe flieje mer in Ferie… »

La troupe de théâtre alsacien de Saessolsheim s’apprête à remonter sur les planches de l’espace communal dès le 19 janvier avec, au programme de cette saison 2019, la cocasse comédie « Hit Owe flieje mer in Ferie », une création d’Hélène Quirin.

http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-06.jpg
Les situations burlesques s’enchaîneront.

En cette rudesse des nuits d’hiver, la joviale Troupe de Théâtre Alsacien locale s’active du côté de l’Espace communal de Saessolsheim. Effectivement, les acteurs hâtent la cadence des répétitions afin de parfaire leur jeu avant la première de leur nouvelle pièce.

L’équipe technique n’est pas en reste puisqu’elle peaufine avec minutie les éléments de l’espace scénique de « Hit Owe flieje mer in Ferie », une comédie en trois actes adaptée à la troupe locale par Jean-Marie Wolff, le metteur en scène. Et, à l’allure des réservations, cette édition se révèle déjà être une belle année, ce qui décuple les ardeurs de la troupe pour demeurer à la hauteur des attentes.

Les spectateurs plongeront cette année dans les péripéties palpitantes d’Agnès et Pierre, un couple qui mène une vie somme toute arcadienne de prime abord. Outre l’amour qui les unit, chacun est animé par ses passions : le théâtre et la musique pour Madame, et le jeu pour Monsieur.

C’est bien à ce niveau que le bât blesse car force est de constater que Pierre est plutôt un mauvais joueur. Ces pertes d’argent mettent même en péril les voyages du couple et cette situation a le don d’agacer fortement Agnès. Ce qui devait arriver arriva : au travers de propos irréfléchis teintés par une grande colère, Agnès raconte à ses amies que son mari et elle s’envoleront pour le Tibet.

Voilà le couple dans l’obligation de donner le change devant ce mensonge, de maintenir l’illusion et de l’obliger, pour ainsi dire, à s’évader quelques jours…

Pour contrer la morosité ambiante de ce froid d’hiver, ce spectacle représente un remède efficace où rire et dérision se conjugueront. Nul doute que les amateurs de théâtre dialectal sauront retrouver les ingrédients d’un vaudeville ubuesque avec son cortège de situations burlesques et autres quiproquos truculents. Le talent de cette troupe mettra encore une fois à rude épreuve les zygomatiques du public ! N’hésitez pas et laissez vous embarquer par cette comédie désopilante.

Les représentations se dérouleront à l’Espace communal de Saessolsheim : les samedis 19 et 26 janvier 2019 à 20 h 15, les dimanches 20 et 27 janvier 2019 à 15 h (avec, à midi, un pot-au-feu garni sur réservation uniquement) et le dimanche 3 février 2019 à 15 h pour l’ultime représentation. L’entrée s’élève à 8 € et la formule repas spectacle est à 26 €. Pour réserver, il suffit de contacter un des numéros suivants : 06 31 90 14 94 ou 03 88 71 90 35 ou par mail à theatre@saessolsheim.fr.

Posté par Eric le 06-01-2019 11:50:42
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Invitation

Nous avons le plaisir de vous inviter, à la réception des vœux qui aura lieu à l'Espace Communal "Les Perdrix"

le samedi 12 janvier à 19h30.

Au programme de cette soirée, nous vous proposons
•    Accueil  et  vœux du Maire
•    Accueil des nouveaux habitants
•    Point sur les projets communaux(fibre, projets et études en cours)

La soirée se terminera en musique  et dans la bonne humeur, autour du verre de l'amitié offert par la Commune.

Bien à vous,

Votre Maire                                                                                                   Dominique Muller


http://dna.saessolsheim.fr/2019/01-05.jpg

Posté par Eric le 05-01-2019 14:05:42
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]

www.saessolsheim.fr :: News
Ce dimanche !

En ce dimanche de l'Epiphanie : Conférence veillée autour du symbolisme de la crèche et des Rois Mages à l'Eglise Saint Jean Baptiste de Saessolsheim par Jacqueline Marie Ganter :

- 6 janvier 2019 à 16 H 00

Entrée libre

L'occasion également de découvrir les principaux santons repeints par un peintre amateur.

L'église est ouverte tous les jours de 10 H 00 à 19 H 00 jusqu'au 6 janvier.

Pour vous réserver la surprise de la restauration les photos mises en page facebook datent de 2008.

https://www.facebook.com/Saessolsheim/

Posté par Eric le 05-01-2019 14:01:10
[ Commentaire(s) ] - [ Imprimer la Page ] - [ Revenir en Haut de Page ]